Vers la fin du Vème siècle, on construisit, sur les pentes du mont Sung dans la province de Honan, un temple qui fut appelé Shao Lin Szu, c'est à dire le "Temple ou le Monastère de la Jeune Forêt".

 

Au début du VIème siècle, le moine Bodhidarma, fondateur du Bouddhisme Zen, arriva au temple. Il apprit aux moines des exercices physiques et respiratoires destinés à redonner la vigueur aux corps éprouvés par de longues méditations et à aider à atteindre l'unité entre le corps et l'esprit.

 

Peu à peu, pour pouvoir se défendre des brigants qui infestaient la région, les moines commencèrent à pratiquer les arts martiaux et furent vite réputés invincibles. Au fil des siècles, la boxe du temple Shao Lin devint populaire dans toute la Chine et on commença à distinguer différents styles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon la tradition populaire, le Taïchi Chuan a été créé par un célèbre moine Taoïste nommé Chang San Feng. Une légende raconte que Chang San Feng, expert en arts martiaux chinois, eut l'occasion d'assister un jour au combat entre une grue et un serpent. (cliquer sur le texte pour voir l'image)

Page < 1 - 2 - 3 - 4 - 5 >